5 choses qui nuisent à votre santé sans que vous y pensiez


1 share

Dans mon dernier article j’ai abordé les problèmes qu’ont certaines personnes avec l’alcool dont entre autre la difficulté de s’intégrer sans en consommer ou de s’en passer. Il peut sembler ardu de jongler avec les habitudes de vie qui nuisent à notre santé et c’est parfois en réalisant ce qu’elles font à notre corps qu’on peut y voir plus clair.

À LIRE AUSSI : CE QUE SATISFAIRE VOTRE APPÉTIT MENTAL PEUR FAIRE À VOTRE SANTÉ

Ce n’est plus une nouvelle que l’alcool soit une mauvaise habitude pour l’homme. La majorité des gens savent que ceux qui boivent régulièrement sont plus susceptibles de développer des maladies (dont les cancers) qui affectent les reins, le foie, le cœur, le système digestifs et même les os. Il n’y a cependant pas que l’alcool qui peut affecter votre qualité de vie à long terme et certaines choses que vous faites et qui vous nuisent pourraient vous surprendre…

1) Rester sur son téléphone ou son portable tard le soir

La lumière et les ondes que dégagent les téléphones, les ordinateurs et les téléviseurs affectent grandement le sommeil. Certaines études récentes tendent même à montrer qu’une exposition accrue et fréquente avant le coucher pourrait être liée au cancer, au diabète, à l’obésité et même aux maladies cardiaques. Comment cela se peut-il? Tout simplement parce qu’à long terme le manque de sommeil a des répercussions notable sur la santé! C’est d’ailleurs pour cette raison que vous retrouverez plusieurs articles sur le sujet dans ma rubrique. La fatigue cumulée affecte entre autre la tension artérielle et augmente les risques de dépression. Lorsqu’ils y prêtent attention les gens remarquent parfois les signes subtils d’accumulation… Si vous remarquez que vous avez plus tendance à oublier des choses ou que vous sentez que vous avez plus de difficulté à vous concentrer c’est un signe que votre sommeil est déficient. Prenez l’habitude de suivre une routine et de tamiser les lumières dans la maison avant d’aller au lit, de cumuler 6 à 8 heures de sommeil récupérateur chaque nuit et de mettre votre téléphone en mode avion avant d’aller vous coucher.

2) Écouter de la musique forte

Les jeunes d’aujourd’hui aiment la musique forte, et très forte même. Ils ne semblent pas du tout être conscients que cette habitude ne va pas sans conséquences. En effet plus vous êtes exposé au bruit, plus vous êtes susceptible de perdre l’ouïe tôt à mesure que vous vieillissez. La perte d’audition chez les personnes âgées est même souvent liée avec la perte de tissus cérébral et la cognition. Un son ambiant que l’on considère comme étant normal et acceptable se situe généralement autour de 60 décibels. Lorsque vous écoutez de la musique, et surtout lorsque vous êtes dans un endroit clos (ex : voiture) ou que vous utilisez des écouteurs (qui dirigent le son directement dans vos oreilles), il est recommandé de demeurer en-dessous de la barre des 75 décibels. Comment le savoir? Plusieurs applications qui permettent de mesurer le bruit ambiant sont téléchargeables et gratuites sur les téléphones cellulaires. Sinon, vous pourriez aussi vous dire que l’intensité du bruit ne doit pas dépasser celui d’un aspirateur en marche.

Méfiez-vous d’ailleurs des endroits fermés où la musique est extrêmement forte comme dans les bars ou les discothèques. Si vous tenez absolument à y aller, gardez au moins vos distances avec les haut-parleurs ou la scène. Les cours en groupe dans les salles de conditionnement physique où on a tendance à monter le volume pour avoir l’impression de travailler plus fort sont un autre bon exemple d’environnement nocif pour l’oreille. Pour vous donner une idée des dommages probables, parfois je fais le test avec mon téléphone en passant près des portes des cours et il n’est pas rare que le son dépasse les 90 décibels ce qui, soit-dit en passant, représente la limite acceptable dans certains établissements avant de dire que le son est dangereux pour la santé! Imaginez ce que ces personnes, qui y passent des heures chaque semaine, font subir à leurs pauvres oreilles… Donnez un peu de repos à vos oreilles en faisant de petites pauses lorsque vous portez des écouteurs et respectez votre corps en n’hésitant pas à dire que vous trouvez que la musique est un peu forte lorsque vous sentez que c’est irritant.

3) Rester assis de longues périodes

La plupart d’entre nous passons notre temps en position assise. Non seulement l’inactivité minimise grandement la dépense d’énergie quotidienne mais elle encourage également l’ankylose du système musculosquelettique. Pourquoi croyez-vous qu’autant de gens se plaignent d’avoir mal au dos, aux jambes, aux épaules ou au cou? Et ne sous-estimez pas l’impact qu’auront le temps et l’accumulation du stress au fil des années… Afin d’éviter le pire, prenez une pause (que ce soit en voiture, au bureau ou à la maison) et levez-vous dès que vous en avez l’occasion, prenez aussi l’habitude de marcher et de faire quelques exercices d’étirement chaque jour. Ce n’est pas tant la quantité qui compte que la régularité.

4) Trop manger ou manger trop vite

Tout le monde sait que la malbouffe est mauvaise pour la santé. Peu de gens par contre se soucient de la façon dont ils mangent et des effets que cela peut avoir sur leur corps. Même si vous faites des choix plus sains, vous pouvez très bien prendre du poids ou créer des problèmes (digestion, constipation, etc.) si vous ingérez de grandes quantités de nourriture (en une ou plusieurs fois) dans un court laps de temps. Aussi banal que cela puisse paraître, le « surmenage » du système digestif peut encourager le développement de certaines conditions dont les maladies cardiaques, le diabète l’hypertension artérielle et certains types de cancers. De plus en plus on considère le système digestif comme le deuxième cerveau du corps humain! Apprenez donc à écouter votre corps pour guider votre faim au lieu de votre tête. Si le sujet pique votre curiosité je vous suggère la lecture de l’article en haut de page.

5) Profiter du soleil sans se protéger

De plus en plus on entend parler des dommages découlant de l’exposition aux rayons UV. Ceux qui fréquentent les salons de bronzage ou qui ont les cheveux et la peau clairs devraient d’ailleurs s’en soucier davantage. Plus que jamais il faut bien se protéger avant de s’exposer et plus vous avez été exposé jeune aux rayons sans protection convenable, plus vous êtes susceptible de développer des cancers… Ce qui est bien ici c’est que la solution est simple : protégez-vous!

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci:

VOUS SENTEZ-VOUS FORCÉ DE BOIRE DE L’ALCOOL?

Source(s) image(s):
Coffee and wireless


Like it? Share with your friends!

1 share